Enseigner la philosophie au lycée 

, par Secretariat département Philosophie

Séminaire « Enseigner la philosophie au lycée »

Thibaut LEJEUNE et Benoît BROUSSE

 

Le constat initial est simple : d’un côté, l’ENS a été conçue pour préparer à l’enseignement, de l’autre, les concours français destinant à l’enseignement secondaire sont exclusivement tournés vers le théorique et l’année de stage est censée pourvoir à la dimension pratique. Dans les faits, le nouveau professeur peut se sentir « lâché » avec la maigre formation qu’il reçoit à l’INSPE. Or, s’il est nécessaire de posséder un bagage philosophique conséquent pour enseigner, encore faut-il réussir à transmettre ce savoir : gérer 35 élèves, primo-philosophant, en situation, possiblement inintéressés par la philosophie, ou dissipés, tout cela dans le cadre d’un programme et d’un examen de fin d’année.

Il s’agit donc de créer un séminaire de travail pratique et non de recherche théorique. L’écueil serait de partir dans les nuées en débattant de l’objet de la philosophie en classe de terminale. Il est certain que tout professeur de philosophie a dû définir pour lui-même le but de l’enseignement de la philosophie afin de donner sens à son activité. Ce séminaire ne cherchera pas à lui donner un sens (souvent trop idéaliste d’ailleurs), mais à le rendre possible.

Ce séminaire se justifie d’autant plus par la réforme, entrée en vigueur cette année pour les premières et mise en œuvre à la rentrée 2020 pour la classe de terminale, qui modifie en profondeur la manière dont la philosophie s’enseigne au lycée : aux quatre heures de philosophie de tronc commun s’ajoute une option « Humanités, littérature et philosophie » dès la première, avec un programme spécifique organisé autour de quatre temps (les pouvoirs de la parole, les représentations du monde, la recherche de soi, l’humanité en question).

 

Ce séminaire de pédagogie se divisera en 4 axes.

  1. Un travail sur le contenu des programmes par l’étude des nouveaux programmes, du programme des bacs technologiques, de l’option « Humanités, Lettres et Philosophie », en s’appuyant sur les manuels principalement, en corrigeant des copies

  2. Un travail sur la pédagogique avec une réflexion sur les différents outils pédagogiques dont dispose un professeur (ressources internet, atelier, débats, sorties scolaires envisageables) avec le principal souci de ne pas faire uniquement des cours magistraux.

  3. Un travail sur la gestion d’une classe traitant des questions d’autorité, de la prise de notes, de retards en classe, de Parcours Sup (réflexion sur le rôle du professeur dans l’orientation post-bac des élèves), des sanctions possibles / convenables / préférables.

  4. Une formation sur les complexités administratives concernant les affectations, les « points », les conseils de classe, les réunions parents-professeurs, etc...

Pour ce faire, nous alternerons entre différents formats de séances : des séances générales où l’on décortique les programmes, les différentes épreuves, ainsi que les manuels et autres outils pédagogiques à disposition ; des séances plus collaboratives où l’on réfléchit concrètement à la manière d’enseigner et de transmettre la philosophie ; et des séances avec un intervenant qui nous partagera son expérience (un professeur entré récemment dans le métier, un professeur aguerri, un professeur de lettres pour avoir son point de vue sur l’option « HLP », un organisateur de cinés-philo, un intervenant à l’INSPE...). Le projet se terminera vraisemblablement d’une part par une intervention en classe de Terminale, d’autre part, par la rédaction d’un livret qui retracera notre travail de l’année pour ceux qui préparent les concours de l’enseignement.

Que toutes et tous se sentent libres d’assister à ce séminaire, aussi bien ceux ayant déjà passé un concours de l’enseignement (CAPES, Agrégation) que les étudiants en philosophie qui envisagent d’enseigner au lycée et / ou en classes préparatoires.

Un mardi sur deux - 17h à 19h - salle Sartre (sous-sol du pavillon Pasteur).

La première séance sera le mardi 8 octobre 2019 où nous conviendrons du calendrier des séances.