Accueil À propos du Département Les Enseignements La Recherche Les coloques et séminaires Les enseignants Ressources

Perspectives antiques et modernes

PHIL-AA-PLATON-S1

Dimitri EL MURR

S1

La République de Platon est un dialogue dont la notoriété ne doit pas faire oublier le caractère extraordinaire. Pour s’en convaincre, il suffit de considérer les deux thèses suivantes que le dialogue cherche à fonder : 1) n’en déplaise à Thrasymaque, un homme juste, enchaîné, battu et méprisé, considéré par tous comme suprêmement injuste, est plus heureux qu’un homme injuste, bénéficiant de la plus haute réputation de vertu ; 2) seul le gouvernement des philosophes est à même de garantir le bonheur et l’unité de la communauté politique. En lisant la République de Platon et en suivant la généalogie de la cité idéale, éclairant la structure de l’âme juste, nous nous demanderons quels arguments Platon apporte en faveur de ces deux thèses et les confronterons à certaines analyses modernes du dialogue. On se demandera notamment si la cité idéale de la République est une utopie ou un programme politique, et ce qu’il en est des rapports humains au sein de la cité idéale, de la question des femmes, de celle du travail ou de la guerre.

Se procurer et lire la République, par exemple dans l’excellente traduction de Pierre Pachet : Platon, La République, trad. P. Pachet, Paris, Gallimard, « Folio-Essais », 1993.

 

Mardi 10h-12h salle Pasteur (peut changer )

Mots-clefs : histoire de la philosophie antique, philosophie politique, utopie, platonisme

Validable dans le cadre du diplôme de l’ENS et du Philmaster