Accueil À propos du Département Les Enseignements La Recherche Les coloques et séminaires Les enseignants Ressources
> Enseignements > ENSEIGNEMENTS D’INTÉGRATION

Grandes Oeuvres

Coordonnateur : Marc CRÉPON

Jeudi, 10h30-12h30, salle Cavaillès

PHIL-IN-OEUVRES-S1

Gilles-Gaston Granger, Pensée formelle et sciences de l’homme.

Sophie ROUX

Cet ouvrage, publié pour la première fois en 1960, propose une réflexion singulière sur les sciences humaines et sociales : il s’agit de poser la question transcendantale de leurs conditions de possibilité comme sciences tout en les considérant comme des pratiques historiques et sans oblitérer leur spécificité. La lecture de cette œuvre sera l’occasion de revenir sur le travail de Gilles-Gaston Granger, mais aussi d’acquérir des points de repère en épistémologie des sciences humaines et sociales.

Nelson Goodman, "Fait, fiction, prédiction"

Paul ÉGRÉ

L’objet de ces six séances de cours sera de présenter et de discuter l’ouvrage de Nelson Goodman "Fact, Fiction and Forecast", paru en 1955, qui renouvelle le problème de l’induction de Hume, et qui propose une approche pionnière de certains problèmes contemporains touchant la causalité et le statut des énoncés conditionnels contrefactuels.

Validation : les élèves qui suivent ce cours doivent suivre l’autre module Grandes Oeuvres au S1 pour la validation.

 

 

PHIL-IN-OEUVRES-S2

 

Introduction au Traité théologico-politique de Spinoza

Dan Arbib

Nous proposerons une lecture suivie du Traité théologico-politique, l’un des deux seuls textes que Spinoza ait publiés de son vivant, afin de comprendre comment il remplit le programme de la Lettre XXX à Oldenburg : 1° détruire les préjugés des théologiens pour permettre aux hommes de s’adonner à la philosophie ; 2° combattre les accusations d’athéisme qui frappent Spinoza ; 3° défendre et libérer la philosophie. - Nous interrogerons notamment les rapports entre le théologique et le politique, la compatibilité entre les thèses de l’Ethica et celles du Traité, et la fécondité de la méthode exégétique proposée par Spinoza.

Aucune connaissance préalable de la philosophie de Spinoza n’est requise. Si toutefois l’on souhaite s’y introduire, on lira avec profit V. Delbos, Le spinozisme, Paris, Vrin, 1916, maintes fois réédité.

Afin de disposer du texte latin, nous lirons le Traité dans l’édition de F. Akkerman traduite par J. Lagrée et P.-F. Moreau, Paris, Puf, "Epiméthée", 2012.

Une bibliographie sera donnée à la rentrée.

 

Lucrèce, De la nature (De rerum natura).

Dimitri EL MURR

 

Dans le poème De rerum natura qu’il compose, au Ier siècle avant notre ère, sur le modèle du traité De la nature d’Empédocle, Titus Lucretius Carus expose les principes de la philosophie épicurienne. Grâce aux ressources du « miel doux et blond » de la poésie, il transmet ainsi à ses lecteurs la vision épicurienne du monde et décrit la place que l’homme doit y occuper pour atteindre le bonheur. Après avoir exposé les grands principes de la philosophie épicurienne, et étudié l’organisation de l’œuvre, nous procéderons à l’étude détaillée de certains passages choisis. La traduction utilisée sera celle de J. Kany-Turpin : Lucrèce, De la nature, ed. bilingue et trad., Paris, GF-Flammarion.

 

Mots clefs : histoire de la philosophie antique, histoire des sciences antiques

Validable dans le cadre du diplôme de l’ENS

 

Cours Grandes Œuvres : salle Cavaillès, Jeudi, 10h30-12h30,